Edito du Managing Director de VINCI Energies Belgium

Marc Lemaire

Marc Lemaire @ VINCI Energies Belgium

Hooyberghs HVAC en 2014, puis Kyndt-Neyts, TranzCom et Radar Automation en 2015. Cela fait désormais plusieurs années que VINCI Energies Belgium effectue des acquisitions afin de renforcer sa position sur le marché. Avez-vous l’intention de continuer à appliquer cette stratégie de croissance ?

Nous souhaitons poursuivre notre croissance en Belgique. Depuis plusieurs années, VINCI et VINCI Energies mettent en œuvre une stratégie destinée à développer nos activités en dehors de la France, donc en Europe et dans le reste du monde. La Belgique est un pays situé en plein cœur de l’Europe, où notre groupe jouit d’une solide présence historique et où nous avons montré que nous étions capables d’obtenir des résultats durables.

La croissance externe, basée sur l’acquisition sélective, constitue une partie importante de la stratégie que nous suivons afin de développer nos activités en Belgique. J’insiste sur le fait qu’il s’agit d’une approche sélective, car nous ne nous intéressons qu’à des entreprises actives dans l’un des quatre domaines d’activités de VINCI Energies, et susceptibles de donner lieu à des synergies avec nos entreprises actuelles – en Belgique ou ailleurs, via notre réseau de marques. Nous avons sélectionné un certain nombre de domaines d’expertise sur lesquels nous souhaitons nous concentrer et où nous n’opérons pas forcément toujours en Belgique. Nous cherchons aussi à développer ces domaines à travers des acquisitions.

Le contrat energétique délicat dans laquelle se trouve le secteur de l’énergie a-t-elle un impact sur vos activités commerciales ?

L’efficacité énergétique est un objectif majeur pour les clients de tous nos périmètres. C’est pourquoi nous en tenons compte dans presque toutes nos offres. Pour le nouveau siège de l’OTAN, près de 100.000 luminaires sont reliés à un système de gestion de l’éclairage afin d’optimiser la consommation énergétique. Nous réalisons des audits énergétiques via des analyses rapides ou approfondies, et nous pouvons épauler nos clients dans le cadre de l’obtention de la certification ISO 50001. Nous les aidons à mesurer leur consommation énergétique, de l’installation des systèmes de mesure aux logiciels de surveillance. Nous concevons et mettons en œuvre des solutions afin de réduire efficacement la consommation énergétique. Enfin, nous entretenons et opérons les installations afin d’en garantir à tout moment le fonctionnement optimal. Le projet Renault Belgique Luxembourg de VINCI Facilities illustre parfaitement cette approche. Suite à notre audit de ses installations techniques, le client a décidé de souscrire un contrat de performance énergétique. Grâce à un système efficace de gestion de l’énergie et de la maintenance basé sur un logiciel de contrôle, VINCI Facilities a dépassé de loin les objectifs d’économie d’énergie de Renault Belgique Luxembourg et lui a ainsi permis de réduire ses dépenses énergétiques et ses émissions de CO2.

Comment aidez-vous vos clients à mener à bien leur transformation numérique ? Qu’est-ce qui distingue VINCI Energies Belgium de ses concurrents ?

VINCI Energies possède énormément de compétences dans le domaine de la transformation numérique. Notre réseau de marques nous permet de partager ces connaissances, et tous les pays peuvent faire appel au savoir-faire et à l’expérience de nos équipes de spécialistes. Les usines qui travaillent selon les principes de l’Industrie 4.0, les usines connectées et l’Internet des Objets nous offrent d’incroyables possibilités afin d’améliorer et d’optimiser la maintenance prédictive. Nos équipes d’Actemium et d’Axians surfent vraiment sur la vague du smart industry. Pour preuve, nous avons déjà plusieurs références en Belgique. Nous nous concentrons par exemple sur la production écologique, plus précisément sur la récupération intelligente de la chaleur, où nous transformons la chaleur perdue en chaleur industrielle. Axians collabore également avec Cegelec et VINCI Facilities afin de proposer des solutions dans les domaines des bâtiments intelligents et des villes intelligentes. Avec TranzCom, nous fournissons des solutions innovantes dans le domaine du dispatching numérique des services de pompier, du SMUR, de la police… Omexom participe activement au développement des projets liés aux smart grids et nos experts collaborent étroitement avec nos clients et partenaires afin de les aider à mener à bien leur transition énergétique.

La sécurité est un indicateur important de l’excellence opérationnelle et de la santé d’une organisation. L’implication des collaborateurs est dès lors cruciale. Quelles mesures VINCI Energies Belgium a-t-il mis en place afin d’améliorer le niveau d’engagement de son personnel ?

L’époque à laquelle nous évaluions uniquement la sécurité à l’aide de KPI et d’un système de gestion de la sécurité bien précis est révolue. C’est toujours nécessaire et nous suivons de près les indicateurs de sécurité, mais les indicateurs réactifs (dits lagging) ne traduisent que des accidents, et comme ils sont heureusement rares, ils ne concernent pas tous nos collaborateurs. C’est pourquoi nous nous concentrons beaucoup plus sur la sensibilisation aux risques liés à nos activités quotidiennes et sur la manière de les éviter que sur l’analyse des accidents qui se sont produits. C’est ce que nous appelons les indicateurs de sécurité proactifs (dits leading), comme l’analyse de dernière minute ou Last Minute Risk Analysis (LMRA) effectuée avant le début d’une mission, le signalement de situations dangereuses sur site, etc. Lorsqu’il est question de sécurité, nous encourageons tous nos collaborateurs à être attentifs aux dangers, à mettre les autres en garde et à partager leurs expériences pour éviter que de tels risques ne se présentent à nouveau. Nous visons non seulement l’objectif zéro accident, mais aussi l’excellence en matière de sécurité.

À une époque où le monde évolue constamment, concentrez-vous certains de vos efforts sur l’innovation ?

L’innovation fait partie des valeurs fondamentales de VINCI. Le VINCI Innovation Award, que nous organisons tous les deux ans, encourage nos collaborateurs à sortir des sentiers battus dans toute une série de domaines : sécurité, développement durable, processus et techniques, marketing et services, équipement et outillage, etc. VINCI Energies se concentre sur des matières qui sont au cœur de nos activités : la numérisation, la transition énergétique, l’industrie, les villes et les bâtiments intelligents, le « Nouveau Monde du Travail » dans les bureaux… Nous menons plusieurs projets de co-création (lunettes intelligentes, technologies portables, appareils mobiles) en Belgique, où nous concevons des solutions innovantes en collaboration avec nos clients. Dans le cadre du plan stratégique annuel, chaque Business Unit est invitée à inclure un chapitre consacré à l’innovation afin de s’assurer de rester à l’avant-plan des progrès technologiques au sein de tous les segments cibles. Comme dans le secteur hospitalier par exemple : Cegelec Fire Solutions installe pour le moment un système d’extinction incendie par pulvérisation d’eau dans l’hôpital ZNA Middelheim à Anvers, une première sur le marché belge.

Depuis Juin 2016, VINCI Energies a lancé Inerbiz, un fonds d’investisssement managérial et financier dédié à l’accompagnement et au financement de startups innovantes dans ses secteurs d’activités. En lançant Inerbiz, VINCI Energies renforce son accélération dans le déploiement des nouvelles technologies. Les différents projets d’accompagnement porteront sur les thématiques de la ville, des bâtiments, de l’industrie et de l’énergie du futur ou encore des réseaux intelligents.

Les jeunes diplômés ont de nouvelles attentes vis-à-vis des entreprises, comme la créativité, le sens de l’entreprise, un développement professionnel plus rapide. VINCI Energies Belgium a-t-il une approche spécifique pour y répondre ?

Il n’est pas évident d’offrir à de jeunes diplômés la possibilité d’évoluer lorsqu’ils rejoignent un grand groupe. Chez VINCI Energies, nous cherchons en effet des jeunes qui ont à la fois de la créativité et le sens de l’entreprise. Il est donc important, lorsque vous engagez ce type de profils, de ne pas vous contenter de leur dire quoi et comment faire le premier jour. Nous offrons cependant des formations durant la période d’intégration afin qu’ils découvrent notre philosophie – la « VINCI Energies Way of Life » –, qu’ils comprennent les valeurs de notre culture d’entreprise et qu’ils développent davantage les compétences techniques propres à leurs domaines d’activités. Lors des séances de formation estivales, par exemple, nous proposons aux jeunes diplômés une sérieuse mise à niveau des connaissances techniques qu’ils ont acquises à l’école, en leur permettant de les mettre en œuvre en situation réelle. Les choses changent de plus en plus rapidement, et les jeunes diplômés s’attendent à travailler pour une entreprise capable de réagir à cette réalité. Notre force réside dans la structure de notre réseau et dans la « VINCI Energies Way of Life », qui nous permet de faire preuve de flexibilité, ainsi que de nous adapter et de répondre facilement aux évolutions du marché et de la technologie. Qui plus est, nous agissons proactivement, ce qui nous permet d’offrir de la valeur ajoutée à nos clients et de nouer avec eux de véritables partenariats.

En savoir plus